Le quartier de Saint Patern

Aux allures de village médiéval, ce quartier en plein centre de Vannes est une flânerie ouverte sur les couleurs des maisons à pans de bois, les lignées de ruelles pavées aux noms évocateurs de leur passé : rue de la tannerie, rue de la fontaine, rue du four...on peut encore humer les métiers d'autrefois ! Quartier populaire au sens propre, il est animé par ses nombreux bars et restaurants.



Un peu d'histoire...

C'est le quartier le plus ancien de la ville, d'abord cœur historique de la ville c'est sur sa colline (colline de Boismoreau) que fut fondée la Cité gallo-romaine de Darioritum, premier nom de Vannes.

L'ancienne église de St Patern (reconstruite au XVIIIème) fut le 1er sanctuaire installé.

...Vous ne pourrez pas la manquer ! Connue pour abriter les reliques du 1er évêque de Vannes, Saint-Patern qui a vécu au Ve siècle, elle fait partie d'une des 7 étapes du « Tro Breiz », pèlerinage catholique.

Siège d'une paroisse très étendue au Moyen Âge, il y avait de nombreux édifices aujourd'hui disparus, comme l'ancien hôtel-Dieu Saint-Nicolas, puis au XVIIe le couvent des dominicains remplacé aujourd'hui par la Préfecture inaugurée en 1865.


Avec ses airs de «Petit Montmartre», ses ruelles pentues, ses maisons ….on les arpente sans jamais se lasser ! Entrez par la porte-Prison...



Laissez-vous porter à travers ses petites rues pavées : rue de la fontaine, rue du recteur, place Sainte-Catherine, rue St Patern, rue du Four, place Cabello, rue Saint-Nicolas et la rue du Maréchal Leclerc.... animées par les bars et restaurants !

C'est aussi un vrai voyage culinaire pour les papilles !


Du gastro au bistrot, des cuisines de tous styles et origines ... pour les amateurs de bonnes viandes cuites au feu de bois, il faut aller Chez Woody. Vous pourrez aussi y déguster des tapas à partager entre amis.

Une bonne crêpe bien kraz ? Balade en crêpanie vous les servira comme vous les aimez ! Un bon gastro et si vous aimez en plus les surprises, la Tête en l'air propose une cuisine à l'aveugle...il ne reste plus qu'à se laisser guider vers des saveurs exquises. Vous êtes plutôt cuisine exotique ? l'Indus ou l'Afghan Café vous feront voyager. Et pour une cuisine Ibérique c'est chez L'Iberico que ça se passe. Le Ryoko propose des ramen, vous savez ces bols de bouillon agrémentés de nouilles de froment fraîches, aux saveurs tout droit venues de la street food japonaise : un voyage gustatif et créatif, cuisinés avec toute la finesse et le savoir-faire du chef (c'est ce même chef qui a ouvert la Tête en l'air). Côté salon de thé, le café « popote » Citron et Melon d'eau cuisine des plats maisons, de délicieux gâteaux, c'est un lieu de partage en semaine de un rendez-vous pour bruncher le dimanche.


Côté boutiques, il faut aller se perdre chez le bouquiniste Yamouna, n'ayez pas peur du capharnaüm , cela fait partie de son charme. Musicien ? Chez West Music vous pourrez acheter votre guitare Fender, une batterie Pearl ou un piano numérique, faire réparer vos instruments ou simplement discuter musique.

Pour les amateurs de café, la Brûlerie Saint Patern avec son atelier de torréfaction et ses sacs de jute qui fleurent bon le café grillé !

Et pour faire vos courses, apportez vos récipients et allez acheter en vrac les produits locaux, alimentaires ou autres, vendus aux Bocaux garnis. Un bon geste zéro déchet !


Le quartier Saint-Patern, véritable poumon de Vannes, nous offre tant d'adresses à (re)découvrir qu'il faut régulièrement s'y rendre, son ambiance et son charme nous dépaysent à chaque visite.