GÉRALDINE DE KOH-LANTA

VOUS LA RECONNAISSEZ ? C'EST NOTRE SUPER WOMAN FINALISTE SUR LES POTEAUX DE KOH-LANTA ET ELLE EST VANNETAISE ! VOICI UN PETIT PORTRAIT POUR MIEUX LA CONNAITRE...




Bonjour Géraldine, peux-tu te présenter en quelques mots ?


J'ai 48 ans, 2 enfants Maxime et Clément, et je suis marchand de bien. Je travaille dans l'immobilier depuis 4 ans. Avant j'avais une agence de communication créée en 2008 et que j'ai développée pendant 10 ans. Mais pour avoir plus de temps pour moi j'ai décidé de vendre et de me lancer dans l'immobilier. Avoir du temps est un vrai luxe, après tant de bouillonnement de travail et, cela fait du bien d'avoir plus de liberté...



Comment as-tu décidé de faire Koh-Lanta ?


Ayant un peu plus de temps pour moi j'ai décidé de m'inscrire à Koh-Lanta. Je regardais Koh Lanta en famille, c'était notre rdv familial comme pour beaucoup de gens, et cette aventure me parlait ...je me demandais de quoi je serais capable dans cette aventure. Toute ma vie je me suis lancé des défis, j'ai traversé la Chine à vélo , parcouru une partie de l'Inde, la Mongolie, fait la traversée de l'Atlantique en bateau... une aventure ça permet de connaître une partie de soi et chacune d'entre elles m'a permis d'en savoir un peu plus sur qui je suis. Koh-Lanta c'était me demander qui je vais être ? Est-ce que je vais garder ma bonne humeur malgré les conditions difficiles ? Quelle va être ma capacité d'adaptation ? J'aime les sauts dans le vide mais je suis partie avec pleins de peurs..... C'est normal, c'est le jeu.



Comment as-tu vécu cette expérience et d'où vient cette force qui t'a portée jusqu'aux poteaux ?


Une des choses que m'a appris cette aventure c'est de gérer mes doutes. Je suis quelqu'un qui doute tout le temps, et Koh-Lanta m'a permis d'en faire un moteur et de rester à l'écoute de tout ce qu'il se passait. La première partie de l'aventure j'étais plus discrète, je prenais le temps de m'intégrer et connaître les gens. Je ne voulais surtout pas être éliminée en premier ! Petit à petit j'ai fait ma place dans l'équipe. J'ai réussi à lâcher prise pour m'adapter.

Tout au long de l'aventure c'est le cerveau qui se met en mode survie et te permet d'avancer, il s'adapte pour résister au manque de sommeil et de nourriture et en même temps il doit développer de l'adrénaline pour te donner la force d'affronter les épreuves.



Avoir fait Koh-Lanta , cela a t-il changé ta vie ?


Non cela n'a pas changé ma vie, j'ai envie de faire autre chose en complément de mon activité professionnelle mais je ne sais pas encore quoi, j'atterris déjà, je me laisse le temps de tout intégrer, reprendre du temps auprès de ma famille et pour la suite je fais confiance à l'avenir. J'en garde une force, ça m'a enrichi en émotions, c'était énorme ! et cela a été un déclic de confiancesupplémentaire. Fière ? Oui je le dis jamais mais il faut que j'apprenne à le dire. Une femme ordinaire peut faire des choses extraordinaires.

A travers toutes mes aventures j'ai découvert des choses sur moi, ma façon de faire, ma personnalité, mes ressources, j'avais au fond de moi la sensation de ressources inexploitées, et là, en rentrant de l'orientation, je me suis dit que je les avais touchées.



Quelques adresses préférées dans Vannes (resto, balade)


La Bicyclette ... ma cantine ! À côté du pont de Kérino, Le Port Anna, je vais y courir et j'aime aussi beaucoup le nouveau resto La Belle vue, c'est ma nouvelle adresse du moment !

Et puis... Sauzon à Belle-île !


Et comme nous sommes en Bretagne...plutôt crêpe ou galette ?


Les deux ! Je viens d'ailleurs de déjeuner en prenant une galette suivie d'une crêpe.


Photos : Mathilde Cochet